Que Faire à Rouen: Visiter la Cité de Jeanne d’Arc

S’il y a une ville dans ma itinéraire en Normandie qui m’a impressionnée, c’est définitivement Rouen. Elle est célèbre pour être la ville où Jeanne d’Arc a été tuée sur cette place (Place de Vieux-Marché) où se trouve maintenant l’Église Sainte Jeanne d’Arc. Mais pas seulement, Rouen est aussi appelée la ville aux cent clochers. À la fin de ta visite à Rouen, tu comprendras pourquoi… il y a des églises partout !

rouen cosa vedere nromandia
Un détail à Rouen

Rouen est entrée dans l’histoire pour des événements passés et relativement récents. En raison de son rôle important dans l’approvisionnement en marchandises, pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a été le théâtre de plusieurs bombardements qui l’ont marquée d’une manière particulière.

Mais je ne veux pas tout anticiper, découvre beaucoup plus de choses sur Rouen en continuant à lire le post.

Que voir à Rouen : itinéraire à pied

C’est un plaisir de visiter Rouen, et mon conseil est de le faire strictement à pied, aussi parce que je doute qu’il y ait beaucoup d’autres façons de le faire. Cette ville normande est plutôt intime, on peut dire que le centre historique est concentré autour de la cathédrale dans un rayon de 200/300 mètres maximum.

À part les rues principales qui font le tour du centre, celles de Rouen sont peu fréquentées et principalement piétonnes. Les places de parking ne manquent pas, donc si tu arrives à Rouen en voiture, tu ne rencontreras aucun problème pour te garer.

J’aimerais te faire suivre le même itinéraire que j’ai fait à pied car je pense que c’est une marche agréable pour découvrir la ville.

1 – La place Saint-Marc et l’un de ses marchés.

Le point de départ de cette journée à Rouen sera le parking en Place Saint-Marc.

Pourquoi ici ? Pour deux raisons.

La première est que c’est un parking facilement accessible car il se trouve en dehors des points les plus fréquentés. La deuxième raison est que c’est l’endroit où tu entreras immédiatement en contact avec la population locale et les produits fantastiques de Normandie.

Le parking est situé juste en dessous de la place où se trouve le marché. Une fois à la surface, tu te retrouveras au milieu de fromages de toutes sortes. Comme tu le sais, la Normandie est célèbre pour ses fromages, ce sera donc le meilleur endroit à Rouen pour les acheter.

Et comme l’itinéraire que je te recommande se terminera à nouveau à la Place Sain-Marc, n’oublie pas de les acheter au retour et non à l’aller.

La rue qui se trouve devant la place, qui est Rue Armand Carrelest un excellent endroit pour faire du shopping. À droite et à gauche se trouvent de nombreux magasins, dont beaucoup sont des épiceries fines typiquement françaises. J’ai visité Rouen un samedi, tout ce que je peux te dire, c’est qu’il y avait la queue dans tous les magasins. Je présume qu’ils sont très célèbres.

2 – De la Place Saint-Marc à l’Eglise Saint Maclau

Rouen est plutôt petite et le trajet entre la place et l’église est court. Sur ce tronçon, cependant, tu traverseras l’un des quartiers les plus caractéristiques de Rouen.

Depuis la place, tu devras prendre Rue Martanville qui se rétrécit après quelques mètres et sur la droite, tu peux admirer quelques maisons aux façades en bois très particulières. Ces maisons sont appelées maisons à colombages.

case a graticcio ligneo rouen
Maisons à ossature bois

La rue Martanville se termine juste à côté de l’église de Saint Maclau. C’est une église imposante de style gothique flamboyant qui se dresse sur une petite place dont les maisons ont toutes des façades en bois.

L’église garde ses heures d’ouverture et ferme pendant la pause déjeuner. Je t’invite à t’y rendre avant la fermeture car ce serait dommage de ne pas pouvoir entrer à l’intérieur.

Pourquoi dois-tu aller à l’intérieur ? Pas nécessairement pour des raisons purement religieuses, mais plutôt pour des raisons historiques. L’église de Saint Maclau a été fortement endommagée (ainsi que la cathédrale et toute la ville) par un bombardement en juin 1944 qui l’a touchée à 5 endroits.

Pour mieux comprendre cette période, je te recommande de lire plus ici -> les lieux et les plages du débarquement en Normandie.

Il a fallu de nombreuses années pour restaurer ce joyau de Rouen et le rouvrir aux croyants. À l’intérieur de l’église, des panneaux rappellent les événements de ces années-là et retracent l’histoire de la reconstruction de l’église.

Saint Maclau

Conseil: rien à voir avec les aspects religieux mais, comme le quartier est particulièrement riche en pâtisseries de toutes sortes, c’est l’endroit idéal pour essayer la pâtisserie française. Si j’étais toi, je prendrais un Eclair plein de chocolat.

3 – Vers la magnifique cathédrale Notre Dame de Rouen

Rouen est la ville aux cent clochers, et une visite du clocher le plus important de la ville, sa cathédrale, est incontournable.

En laissant l’église de Saint Maclau derrière toi, en prenant Rue Saint Romain tu trouveras la cathédrale sur ta gauche.

Tu as deux options: entrer par l’entrée latérale ou marcher tout le chemin jusqu’à l’entrée principale.

cattedrale di rouen cosa vedere
L’entrée latérale de la cathédrale

La cathédrale Notre Dame de Rouen est un incontournable. Il est géant et a été le sujet de plusieurs tableaux du peintre impressionniste Monet. La flèche atteint 151 mètres. C’est la plus haute de France et tu la remarqueras encore plus en montant la colline Sainte Catherine adjacente à Rouen.

Grâce à la flèche, tu pourras toujours repérer le centre de Rouen. La cathédrale a également été touchée à plusieurs endroits lors des bombardements de 1944. Elle aussi a été fermée pendant des années, bien que pour une période plus courte que l’Église Saint Maclau. Si tu lèves les yeux vers la fin de la nef, tu remarqueras différentes couleurs dans le plafond en raison des réparations effectuées après la Seconde Guerre mondiale.

4 – De la cathédrale Notre Dame à la place Jeanne d’Arc

En laissant la cathédrale de Rouen derrière toi, tu devras prendre Rue du Gros Hologe. À mi-chemin de cette rue piétonne à l’atmosphère médiévale et aux maisons à colombages classiques, tu passeras sous le Gros Horologe, une horloge avec des figures allégoriques représentant les jours et les phases de la lune.

En continuant plus loin, tu arriveras à Place du Vieux Marchéla place où Jeanne d’Arc a été brûlée. Ici, l’ancien et le moderne coexistent et il y a aussi l’un des marchés de la ville. C’est un marché couvert où je te recommande de faire un arrêt car il est encore plus niche que celui de la Place Saint-Marc.

5 – Une promenade le long de la Seine

Rouen fait partie du département de la Seine Maritime et a été construite sur la Seine. Cette importante rivière française divise la ville. Sur le côté droit, la vieille partie et donc le centre historique de Rouen. Sur le côté gauche, la partie moderne et industrielle, qui s’étend sur des kilomètres. La Seine est navigable et est en soi une attraction. Sur ses rives se trouvent des barges géantes qui attendent de prendre la mer. Tous les cinq ans, tous les yeux sont tournés vers Rouen car on y célèbre l’Armada, un défilé des plus beaux voiliers du monde. Cela pourrait être une excellente occasion de visiter Rouen. Je te recommande donc une petite promenade au bord de la rivière. Pour l’atteindre depuis Place du Vieux Marché tu dois prendre Place de la Pucelle puis Rue Saint Eloi qui se termine directement à la Seine. Ici, en gardant la Seine sur ta droite, tu peux profiter du fleuve.

6 – De la Seine au Musée des Beaux-Arts de Rouen en passant par Saint Ouen

Lorsque tu rencontres le pont de Avenue Champlain tu peux retourner à l’intérieur et visiter deux des musées de Rouen : le Musée des Beaux-Arts et le Musée des Tournelles. Je n’ai pas eu le plaisir de visiter le premier, mais j’ai visité le second, qui propose d’ailleurs des expositions gratuites. D’après ce que j’ai compris, le musée se trouve à l’intérieur d’une église déconsacrée et est donc très spécial.

Pour accéder aux musées, il suffit de marcher depuis la Seine Rue de la République jusqu’à la place de l’hôtel de ville, où tu prendras ensuite le Rue Jean Lecanuet. 200 mètres plus tard, tu trouveras les musées sur ta droite.

Près de l’hôtel de ville, tu verras encore un autre clocher, encore une autre église gothique géante. Tu comprendras donc le surnom de la ville aux cent clochers. En revenant près de Saint Ouen et des jardins derrière elle, en prenant Rue Armand Carrel tu te retrouveras sur la place d’où tu es partie un peu plus tôt.

Un plaisir à ne pas manquer : le panorama depuis la Colline Sainte Catherine

Rouen est très très belle, et elle sera encore plus belle si tu peux la voir d’en haut. Depuis la colline Sainte Catherine, la vue est splendide et tu peux voir comment la ville s’est développée sur les rives de la Seine et comment elle est abritée par les collines adjacentes.

rouen cosa vedere normandia
La vue depuis la colline de Sainte Catherine

La flèche de la cathédrale se détache et semble presque être plus haute que le point de vue, ou peut-être l’est-elle vraiment. Tu ne peux pas quitter Rouen sans le voir depuis son point de vue, même si malheureusement tu as besoin d’une voiture pour y aller, je ne pense pas qu’il y ait de sentiers de randonnée.

Conclusion

Rouen est une ville parfaite à inclure dans un itinéraire en Normandie. Une journée entière suffit pour la visiter à loisir. Rouen est promue avec brio !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here